AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Trois hommes à abattre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Votre avis ?
Excellent
0%
 0% [ 0 ]
Bon
0%
 0% [ 0 ]
Moyen
0%
 0% [ 0 ]
Mauvais
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 0
 

AuteurMessage
Bad Max
Élève de Poudlard


Sexe : Masculin
Nombre de messages : 505
Age : 39
Localisation : Epernay
Date d'inscription : 26/08/2009

MessageSujet: Trois hommes à abattre   Sam 19 Sep - 17:01

jacques deray, réalisateur français parmi les meilleurs dans le genre policier, livre en 1980 l'un des films les plus sombres et efficaces interprété par alain delon, "trois hommes à abattre".

michel gerfaut ( alain delon ) est un joueur de poker professionnel, qui va malgré lui entrer dans un engrenage meurtrier.
un soir, il découvre au bord de la route une voiture accidentée, ainsi que son chauffeur blessé. il le transporte à l'hôpital le plus proche. ce qu'il ignore, c'est que cet homme était employé dans la société emmerich, spécialisée dans l'exportation de missiles...
considéré comme témoin gênant, michel gerfaut est dès lors pris pour cible par de mystérieux assassins.
alors qu'il se baigne dans les eaux de trouville, il est agressé par deux hommes qui tentent de le noyer. de retour à paris, il explique son cas à un ami, inspecteur des renseignements généraux. ce dernier ne tardera pas non plus à être abattu...

mené par un alain delon sympathique et bien meilleur comédien que dans des navets comme "parole de flic" et "ne réveillez pas un flic qui dort" ( la mort du polar français dans toute son horreur ), "trois hommes à abattre" bénéficie également de la présence de michel auclair, pierre dux et la splendide dalila di lazzaro ( "phenomena" de dario argento, mais aussi le délirant "chair pour frankenstein" de paul morrissey et de andy warhol ).

sur un rythme nerveux, angoissant, jacques deray nous transporte dans une intrigue riche de rebondissements aux issues plus qu'incertaines.
très violent, le film nous montre une scène de meurtre par balle à travers un oeilleton de porte, image reprise plus tard dans le "chasse à l'homme" de john woo.
les coups de feu fusent, et d'ailleurs, SPOILER notre personnage principal en sera pour ses frais...
à la fin du film, michel gerfaut refuse de travailler avec cette société qui l'a traqué pendant des jours et qui, finalement, abandonne pour lui proposer un marché.
l'avertissement sera clair : "n'importe où, n'importe qui... tôt ou tard".
la toute dernière séquence nous montre gerfaut et sa compagne dans les rues de paris, puis notre héros laisse sa dulcinée entrer dans un magasin pour faire une pose cigarette... il regarde autour de lui, méfiant... un homme lui demande du feu... un autre individu surgit... et l'inévitable arrive. le coup de feu, hors champ, fait s'envoler les pigeons.

dans un style presque proche du cinéma policier italien, avec quelques touches de "giallo" ( d'ailleurs, "mort d'un pourri", autre excellent film avec le comédien, cette fois entouré de ornella muti et de klaus kinski, en sera une preuve flagrante ), "trois hommes à abattre" reste une référence du cinéma policier français, soutenu par de nombreuses séquences spectaculaires, notamment cette poursuite entre une lancia gamma et une citroën cx en plein paris, qui finit dans une station service qui explose.

du grand cinoche frenchie, comme on risque de ne plus jamais en faire...


* "trois hommes à abattre". un film réalisé par jacques deray. adapté du roman "le petit bleu de la côte ouest" de jean-patrick manchette. avec alain delon, dalila di lazzaro, michel auclair, pierre dux, simone renant, bernard le coq... cascades assurées par rémy julienne.
distribution vidéo : rené château vidéo ( vhs ), pathé ( dvd ).






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lubbylove
Modo
avatar

Sexe : Féminin
Nombre de messages : 2876
Age : 44
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/12/2008

MessageSujet: Re: Trois hommes à abattre   Dim 20 Sep - 1:42

Tu sors la grosse artillerie Bad Max : Alain Delon dans ce qu'il a fait de meilleur.
Encore une fois et au même titre que Belmondo, j'ai grandi avec ces deux acteurs comme référence grâce à mes parents .
Et je comprends parfaitement qu'en voyant certains films d'aujourd'hui ou certains comportements d'acteurs hors plateau, qu'on puisse être nostalgique de cette époque, celle ou seul le plaisir du cinéma comptait.

_________________

25/02/08 : Forrest Withaker ..."And the Oscar goes to ... Marion Cotillard !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Trois hommes à abattre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Trois hommes devant une rivière
» [Levison, Iain] Trois hommes, deux chiens et une langouste
» Trois hommes dans un bateau (sans oublier le chien...) de Jerome K Jerome
» Trois hommes qui discutent
» Mes trois hommes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Movie-Cinéma :: ♦ Planéte Movies :: Policier, Thriller-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit