AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Avatar

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Votre avis ?
Excellent
100%
 100% [ 1 ]
Bon
0%
 0% [ 0 ]
Moyen
0%
 0% [ 0 ]
Mauvais
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 1
 

AuteurMessage
Benjamin59
Admin
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 7174
Age : 32
Date d'inscription : 23/05/2008

MessageSujet: Avatar   Mar 15 Déc - 11:11


Synopsis : Malgré sa paralysie, Jake Sully, un ancien marine immobilisé dans un fauteuil roulant, est resté un combattant au plus profond de son être. Il est recruté pour se rendre à des années-lumière de la Terre, sur Pandora, où de puissants groupes industriels exploitent un minerai rarissime destiné à résoudre la crise énergétique sur Terre. Parce que l'atmosphère de Pandora est toxique pour les humains, ceux-ci ont créé le Programme Avatar, qui permet à des " pilotes " humains de lier leur esprit à un avatar, un corps biologique commandé à distance, capable de survivre dans cette atmosphère létale. Ces avatars sont des hybrides créés génétiquement en croisant l'ADN humain avec celui des Na'vi, les autochtones de Pandora.
Sous sa forme d'avatar, Jake peut de nouveau marcher. On lui confie une mission d'infiltration auprès des Na'vi, devenus un obstacle trop conséquent à l'exploitation du précieux minerai. Mais tout va changer lorsque Neytiri, une très belle Na'vi, sauve la vie de Jake...


Dernière édition par Benjamin59 le Jeu 15 Jan - 9:18, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://movie-cinema.bbactif.com
Clotilde
Gardien de Ga'Hoole
avatar

Sexe : Féminin
Nombre de messages : 196
Age : 26
Date d'inscription : 18/06/2009

MessageSujet: Re: Avatar   Sam 19 Déc - 13:56

Je l'ai vu aujourd'hui. Vraiment époustouflant !
Je ne suis pas du tout une fan des histoires extraordinaires dans ce style. A vrai dire, je ne voulais pas le voir mais bon sortie entre potes ! Je ne regrette pas du tout. Les effets spéciaux sont bluffants, les acteurs jouent bien & une histoire qui tient la route, que demander de plus.
Comme je le disais, bien évidemment, dans les films américains ont connaît un peu toutes les étapes de leurs films... "On va perdre...mais non finalement on va gagner" mais pour une fois je passe au-dessus de ces détails.

Niveau fond sonore...je ne sais pas si c'est psychologique parce que c'est James Cameron qui a fait le film que forcément on croit entendre des airs de Titanic...mais j'avoue qu'à certains moments j'ai trouvé que c'était le même style Smile !

En revanche moi je suis allée le voir en 3D... Faut voir ce qu'il donne sans...mais moi j'avoue que je n'accroche pas tellement avec ce style. Je trouve que l'image est plus sombre & que l'on a du mal à suivre à certains moments. Du moins, c'est mon avis.

En tout cas, c'est à voir !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jiiigsaw-xx.skyblog.com
Spielberg-Williams
Chipmunk
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 58
Age : 27
Date d'inscription : 07/11/2009

MessageSujet: Re: Avatar   Lun 21 Déc - 3:12

COPIER/COLLER de ma critique publiée sur mon forum CINEMANIA.

Citation :
Après des mois d'attente, j'ai enfin vu "Avatar" de James Cameron. Le film qui s'annonçait comme révolutionnaire...
Alors l'est-il? Et bien non. "Avatar" est excellent, repousse les limites de la technologie encore plus loin, mais je parlerais davantage "d'évolution".
Mettons les choses au clair: toute personne ayant déjà vu un film en 3D au Futuroscope ne trouvera pas la 3D d'Avatar révolutionnaire. Bon il est vrai que nous sommes ici dans une salle de cinéma classique et non dans les gigantesques domes du parc de la Vienne. La 3D d'AVATAR est intéressante dans le sens où elle est utilisée intelligemment. Ne vous attendez pas à recevoir des objets dans la figure... La 3D joue ici sur la profondeur et sur l'immersion. Vous avez la sensation d'être au coeur du film, avec les personnages, au sein de leurs véhicules, dans les laboratoires, au plus profond de la jungle de Pandora. Les sous-titres s'intègrent parfaitement à l'ensemble et si ils ne vous dérangent pas en 2D, ils ne seront pas plus gênants en 3 dimensions. Personnellement, je n'ai pas un bilan totalement positif vis à vis de la 3D... Si il est vrai que l'immersion est efficace et que le procédé apporte vraiment quelque chose, il comporte quelques inconvénients. Tout d'abord, il m'est arrivé de ressentir quelques picotements dans les yeux. Si les 2H41 du film passent à toute allure, les yeux sont en revanche bien contents de se reposer un peu...^^ Ensuite, la 3D empêche selon moi d'apprécier toutes les scènes d'action. Cela se révèle flagrant lors de la poursuite de Jake par une créature de Pandora. Tout va très très vite et l'oeil est sélectif... Impossible de saisir tous les détails et l'image devient presque floue. Je ne pense pas que c'est dû à la caméra de Cameron et il me semble que c'est la 3D qui brouille cette séquence.
Mais cela dépend peut-être des cinémas, des lunettes, etc...
Après cette petite précision technique qui me semblait utile, passons au film à proprement parler...



Note: 18/20
5 étoiles sur 5: *****

James Cameron a réalisé un très grand film de Science-Fiction, égalant sans problème les "Star Wars" de George Lucas, pris séparemment. Evidemment, au regard de l'oeuvre de Lucas observée dans son ensemble, "Avatar" est un peu inférieur...
Il n'empêche que "Avatar" est gigantesque. Titanesque. Epique. J'ai retrouvé les frissons de plaisir que je n'ai ressenti que sur très peu de films... "Avatar" laisse la part belle à l'émotion et ce, sous toutes ses formes. J'ai été émerveillé, époustouflé, ému aussi avec quelques larmes qui ont embué mes deux couches de lunettes... Razz
Pour ce qui est de son univers, le film de Cameron est d'une richesse incomparable. La faune, la flore, les véhicules, la mythologie, la langue... Tout est détaillé sans qu'il y est une impression de trop plein. Les univers totalement inventés de A à Z pour le 7e art sont très rares et c'est un véritable plaisir que d'avoir l'occasion de participer à un voyage aussi fantastique. Tout est crédible et à aucun moment on ne pense à la technique qu'il y a derrière. Cela existe, tout simplement. Envoutant!
Côté réalisation, les plans sont grandioses et il n'y a pas grand chose à redire si ce n'est que la caméra virevolte parfois un peu trop... mais est-ce dû à la 3D? A suivre... D'ailleurs, pour en revenir à la 3D, Cameron a recourt à quelques clins d'oeil pour nous immerger encore davantage comme lorsqu'un bataillon débarque sur Pandora. Le sergent leur donne une frappe sur l'épaule un par un pour les faire descendre du vaisseau et le spectateur se retrouve lui aussi comme un simple soldat, poussé par le militaire à avancer. Immersif! Very Happy
Visuellement, "AVATAR" est extraordinaire. Et si il y a une révolution, c'est peut-être là qu'elle se trouve. On ne fait plus aucune différence entre les effets numériques et le réel. Si le "King Kong" de Jackson frolait la perfection à certains moments, ici c'est une évidence. Il n'y a plus d'effets spéciaux. C'est du moins ce que croit le spectateur. Largement au dessus de "Star Wars III" ou de bien d'autres films en numérique, "AVATAR" est réel. Ceux qui avaient l'impression de voir un film d'animation à travers les bandes annonces se prendront une grosse claque au cinéma. C'est simple: les Na'vi et les Avatars sont aussi réels que les acteurs. On retrouve les mêmes émotions, la même fluidité des gestes... Les acteurs sont autant présents à travers leur double numérique qu'en chair et en os. Stupéfiant! Et c'est ça qui est aussi inédit (encore que "King Kong"...): les acteurs numériques déclenchent chez le spectateur autant d'émotions que les acteurs "réels". Magnifique... Shocked
Les paysages sont bien évidemment d'une beauté sans nulle autre pareil et les scènes nocturnes sont renversantes...
Tous les décors sont d'une précision extrême. Ce qui renforce la crédibilité du récit.



Et le scénario?
Pas mal du tout justement!
Alors certes, certains personnages sont assez caricaturaux et la trame générale est aisémment prévisible.
Mais c'est oublier que Cameron est à la réalisation. Et fidèle à sa réputation, le réalisateur nous raconte son histoire avec une extrême habilité. On est captivé et à aucun moment on ne trouve le temps long. Tout passe même trop vite! La mise en place est très rapide et on est immédiatement plongé au sein de cet univers inédit.
L'émotion est là, le mystère aussi et le récit s'accompagne d'un univers si riche que l'on n'oublie rapidement les quelques facilités scénaristiques. On est même surpris à certains moments.
A noter la fibre écologique omniprésente et utilisée de façon assez juste. Pour un récit imaginé il y a 20 ans, c'est d'autant plus méritant...
Il faut aussi souligner le fort pouvoir imaginatif du film. Ca fourmilles d'idées.
L'action est savamment dosée et Cameron privilégie la contemplation... du moins jusqu'à la titanesque bataille finale (une des plus grandes de toute l'Histoire du cinéma). On assiste alors à un feu d'artifice pétaradant avec des combats aériens, terrestres... La musique de Horner, jusque là plus exotique, rejoint les grands mouvements si chers à Hans Zimmer...
Visuellement ébouriffant même si le scénario est mis quelques temps entre parenthèses pour tout donner au niveau des effets spéciaux... facilité dans laquelle ne tombait pas Peter Jackson dans son mythique "Seigneur des Anneaux" (contrairement à Lucas).

Monument du Cinéma et de la Science-Fiction, un des meilleurs films des dernières années, "AVATAR" est à voir absolumment. Sans être parfait, le film de Cameron atteint des sommets et vous scotche sur votre fauteuil pendant près de trois heures.
La magie du 7e art est plus présente que jamais!

Ma note est provisoire et est susceptible d'être modifiée après quelques visionnages...^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cinemania.forum-actif.net
lauradream
Gardien de Ga'Hoole
avatar

Sexe : Féminin
Nombre de messages : 102
Age : 29
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 12/11/2009

MessageSujet: Re: Avatar   Lun 21 Déc - 6:16

moi j'ai vu le film samedi soir en VF et 3D
je suis arrivée 3 quard d'heure a l'avance et pourtant y avait deja une petite centaine de personne! mais heureusement je me suis pas trouvée mal placée finalement :p

bon mon avis:
un pur chef d'oeuvre!!!

Des images epoustouflantes de beauté!! le monde de Pandora est magnifique et en meme temps effrayant, mais les passages de nuit woaw c"est le must^^

Les Na'vi sont impressionnant, en voyant la bande annonce je n'avais pas fait attention au fait que leur taille est le double de l'homme.
les scenes d'actions sont superbe bien réalisés et on est cloués a notre siège!
sans oublier l'histoire d'amour : prévisible a fond comment sa se termine mais sa n'empeche que c'est tres beau^^

bon en gros je crois qu'il n'y a q'une seule chose qui m'a décu dans ce film : la BO
la musique est quelque chose de primordiale dans un film, et si aucun morceau ne retient mon intention , sa fait un gros manque dans le film pour moi et la malheureusement c"est le cas.

Mais c'est vrai que c"est rien par rapport a toutes les autres qualités du film! Ceux qui hesitent encore, franchement n'attendez plus ce serait une grosse erreur!
ce film est a vivre au cinema!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
benji59
Minimoy
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 40
Age : 26
Localisation : Lille
Date d'inscription : 27/03/2009

MessageSujet: Re: Avatar   Mer 23 Déc - 5:24

alors vous le conseillez d'aller le voir en 3D ou en "normal" ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lauradream
Gardien de Ga'Hoole
avatar

Sexe : Féminin
Nombre de messages : 102
Age : 29
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 12/11/2009

MessageSujet: Re: Avatar   Mer 23 Déc - 6:10

ben le 3D c'est sur que c'est le meilleur, c'est magnifique on a l'impression d'y etre.
mais les images sont tellement belles que de toute facon le film vaut autant le coup en 2D j'en suis sur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tenia
Guerrier Mohican
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 759
Age : 31
Date d'inscription : 10/10/2009

MessageSujet: Re: Avatar   Mer 23 Déc - 15:12

(attention, cette critique à chaud a volontairement été écrite de manière bourrine, en réponse au bourrinage intensif de l'ensemble des personnages du film, notamment les Marines)

Alors, ahem ahem, par où commencer ?

Les évidences, je suppose.

C'est beau. Y a pas à chier, on voit où est passé le 1/2 milliard. C'est grand, c'est crédible, c'est immersif (même si y a bien les espèces de clebs qui sont trop lisses à mon goût, mais je chipote). Bref, c'est bien branlé. Je regrette cependant de ne pas avoir pu le voir en IMAX 3D, là, ça aurait encore mieux.

Et sinon ?

Un demi milliards de dollars et je ne sais combien de mois de tournage pré - post prod engloutis, et JC arrive à nous caser une tirade sur comment la technologie, la consommation, c'est mal ?!

Really ?

Ca, c'est un petit truc. Ca m'a bien fait rire, j'avoue.

Le problème, c'est que ça intervient au turning point du film. Au moment où tu sais pertinemment (parce que bon, faut pas se leurrer, c'est ultra mega prévisible que genre quand il te balance une bestiole qui défonce tout en début de film, tu sais qu'elle va ressortir d'un chapeau pendant l'assaut final) que c'est là où le film va s'engager dans un truc complètement débile : la guerre, c'est mal, donc on va poutrer les grands méchants en les flinguant, en les égorgeant, en leur plantant des troncs d'arbre dans le cœur. Implacable. (cf ici)

Alors déjà que les 60 1eres minutes, faut se les farcir. C'est long, mais long !
Et je me suis remis en question. Je me suis dit que j'étais blasé. Que c'était moi, que j'étais trop prêt à ça, trop calibré pour être réfractaire.

Et puis, il y a eu toute la partie "initiatique / Pocahontas moi viens pour apprendre à parler votre peuple même si moi là pour vous trahir même si moi vais tomber amoureux et faire l'amour tout habillé avec princesse".
Et là, pif paf poouf, subjugué. Je me suis revu tombé en enfance, avec ces histoires de princesses, d'étrangers au grand coeur, etc etc.

Et puis, j'ai compris, une heure plus tard, qu'est-ce qui m'emmerdait profondément.

Les marines.
Les humains.

Parce qu'à partir de là, plus rien ne sert à quoique ce soit d'autre que de servir des clichés. Le méchant militaire ultre bad ass qu'un avion lui tombe à 3 cm de la gueule même pas il bouge MGS Staïle qu'à force on dirait L'homme qui valait 3 milliards. Ses potes soldats qui rigolent comme des gros mongols chaque fois qu'on leur dit qu'ils vont aller tout faire péter. Les seconds couteaux bien débiles genre la pilote qui ne sert que 35 secondes mais qui crèvera comme une merde, faut pas s'inquiéter (à ce niveau là, ça sert à rien de mettre des balises spoiler, hein). Le gros geek qui bave devant le héros super beau gosse qui lui il peut se taper la princesse. J'en passe et des meilleures, sans oublier, bien entendu, Sigourney Weaver en mode maman poule, qu'il faudra forcément qu'elle meure pour que le héros sorte de ses jupons et s'assume tout seul, comme un grand, comme l'élu que c'est la Force de l'arbre des anciens qui l'a choisi.

S'en suit un marasme New Age relativement risible, dans un univers suffisamment flashy pour foutre la gaule à Joel Schumacher, des schtroumpfs miaous qui font des vagues en communiant avec la nature (j'ai des potes qui se retrouvent dans le même état après communion avec la nature, c'est 15€ le sachet de communion si vous voulez), avant le mega discours de la mort qui tue, genre "Mes frères, je vous ai trahis, je suis un gros enculé qui vous a fait courir à votre perte, vous êtes au bord du gouffre à cause de moi mais j'ai capturé le grand piaf alors je suis trop fort !!"

"Beuargghhhhh"

"OK, alors, allons tous leur casser la gueule, à ces marines de merde."

On remarquera d'ailleurs qu'à aucun instant, c'est un symbole de ralliement pour une même cause de survie qui fera que les différentes tribus viendront gonfler les rangs, mais uniquement parce que c'est le mec qui a capturé le Toruk quoi ! Merde un peu !

Finalement, quelques ralentis inutiles plus tard, une ou 2 visions d'apocalypse et de ruines excellemment bien troussées (notamment le bon vieux cheval en feu, même en 2054, ça continuera de faire fureur), on récupère l'équivalent Cameronien de la chute de l'empire du Retour du Jedi, où comment des boules de poils défonceront avec des arcs et des pierres toute une putain d'armée que tu pensais n'en voir que dans Call of Duty 5 (mais en 3D, donc).

Le grand méchant très très méchant manque 18 fois de sauver le héros qui sera autant de fois sauvés par des personnages tous plus ou moins sacrifiables sans aucune émotion. Puis mega finish move et hop, fin.

Alors, je sais pas.

Je suis ptet déjà trop vieux pour ces conneries, c'est ptet une mauvaise passe, mais en l'état, si la révolution, elle débite des conneries pareilles, ce sera sans moi.

Parce qu'en l'état, ça fait juste un joli film pour les 6-12 ans.

6/10

En prévision à la baisse jusqu'à nouvelle vision (dans 4 mois, donc).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cine-tv.skyblog.com
lubbylove
Modo
avatar

Sexe : Féminin
Nombre de messages : 2876
Age : 45
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/12/2008

MessageSujet: Re: Avatar   Dim 27 Déc - 7:54

Voilà, je l'ai vu et d'emblée : la 3 D n'est faite ni pour ma tête , ni pour mon estomac ... J'ai donc vécu un véritable enfer au bout de seulement une demi-heure du film en ayant l'impression d'être sur un bateau qui tangue ... je vous passe les détails ... j'ai même failli sortir ... j'ai fini par enlever ces fichues lunettes et regarder la suite ... c'était un peu trouble mais tant pis .
Si l'on passe sur l'esthétique parfait du film, pour le reste ... mouais ... les critiques se sont quand même un peu emballées en disant qu'il y avait une histoire !
Le côté G.I bourrin qui se fiche de la nature c'est juste carricatural à souhait et donc, absolument pas surprenant.
Quant à l'histoire d'amour .... bein ... c'est une histoire d'amour point final !
Je suis plus que d'accord avec avec lauradream concernant la musique vraiment inexistante (d'ailleurs, certaines notes sont carrément pompées sur Titanic) mais à aucun moment elle ne fait frissonner ... et je préfère même pas dire un mot sur la chanson finale de Leona Lewis .
Sam Worthington reste vraiment un acteur intéressant même si on voit plus son avatar que lui-même .
Bref, ça ne restera pas mon film du siècle ... d'ailleurs, ça m'a juste donné envie de revoir Titanic !!! Et comme mes petites nièces ne l'ont jamais vu, je vais leur faire découvrir l'histoire de Jack et Rose nettement plus jolie que celle de Jake et Neytiri à mes yeux !!!

_________________

25/02/08 : Forrest Withaker ..."And the Oscar goes to ... Marion Cotillard !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dudomino
Habitant de Fort Fort Lointain
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 308
Age : 107
Localisation : Bientôt sous un pont...
Date d'inscription : 06/09/2009

MessageSujet: Re: Avatar   Lun 28 Déc - 10:31

Vu à l'instant (en 3d) et même si il y'a des trucs débiles, inutiles et grotesques (américain en fait ^^ ) bah ça reste un film à voir.
C'est beau et si on ne s'attarde pas sur les trucs qui clochent, on passe un bon moment.

@Ténia: Tu n'es pas "trop vieux pour ces conneries" mais tu es un spectateur exigeant et c'est normal de l'être aprés avoir vu beaucoup de film. Mais pour ta note tu es un peu sévère car ce film mérite bien un 8/10 en tout cas pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fa
Gardien de Ga'Hoole
avatar

Nombre de messages : 103
Age : 51
Date d'inscription : 14/12/2009

MessageSujet: Re: Avatar   Lun 28 Déc - 12:34

Je craignais que Cameron ne retombe dans les défauts qui font les faiblesses de Aliens ou de T2 : une histoire simplicime, des personnages stéréotypés presque des caricatures. Et à coté j'espérais quand même que ce fou de technologie, une de ces cinéastes qui a le plus fait évoluer la manière de faire des films à la fin du XXème siècle, parvienne encore une fois à nous offrir une aventure merveilleuse ; car au-delà de ses défauts il avait su dans T2 ou Aliens nous faire accepter avec joie les faiblesses de ces films. Et puis il y avait le souvenir ébloui de Titanic qui me permettait d'espérer…

Avatar n'est pas Titanic. Mais il s'en est fallu de peu. Cameron signe la un film presque aussi fort. Pourquoi "presque" ? J'aurais aimé une première partie un poil plus longue afin de creuser un peu plus l'origine des Avatars et le pourquoi de l'implication du héros. Tout est dit pourtant, avec une maitrise de réalisation et de montage hors pair, mais c'est simplement dit un peu trop vite pour que l'on puisse le savourer. Caméron je l'ai dis nous avais déjà montré des personnages trop stéréotypés, ici avec le personnage du colonel on frôle la caricature. Dommage, le film aurait gagné à un personnage plus subtil, à ne pas nous offrir l'ultime (et de trop) duel final entre le héros et le dit colonel. Enfin, la musique, bel en soit, ne colle pas…
Alors que reste-t-il ?
Les acteurs, les images, une histoire merveilleusement universelle qui effectivement est simple, mais loin d'être simpliste. Simple parce qu'elle conte une aventure déjà vécu des millions de fois sur terre, sur tous les continents, et qui malheureusement se reproduira des millions de fois à l'avenir. L'histoire d'un peuple puissant, arrogant, méprisant et pourtant intelligeant, qui tente d'imposer sa vision et ses intérêts sur un peuple qu'il considère comme inférieur. C'est l'histoire d'Alexandre le Grand, c'est l'histoire de Babylone, celle des Romains, des colons américains, des conquistadores, des coloniaux, des américains au Viet-nam, etc. Un sujet simple mais mené avec brio. Cameron est un grand maitre dans l'art de conter des histoires ; il le prouve une fois de plus. Il suffit pour le croire de voir la réaction du public dans la salle… Je n'avais pas vu une telle communion depuis très longtemps. Un public qui applaudi à la fin, qui crie, rie, pleure ou se laisse aller à soutenir les personnages à voix hautes… A coté de moi, une mère de famille revenait pou la troisième fois une semaine : d'abord venue avec son époux, elle est revenue avec ses enfants, et cette troisième fois avec ses parents. A la fin tous pleuraient… Une telle communion je ne l'ai vu qu'une dizaine de fois depuis mon enfance.
Et puis il y a la révolution technologique annoncée, et crainte. Elle est la manifestement. Cameron parvient à faire enfin une sorte de synthèse entre le cinéma gadget et expérimental et le cinéma classique. Avatar ouvre les portes d'un nouvel avenir pour le cinéma. Avatar est au cinéma du XXIème siècle ce qu'Intolérance de Griffith fut pour le cinéma du XXème.
Et si Avatar souffre encore parfois d'avoir du mal à s'extraire d'une structure narrative classique et de fait connue, Cameron a cette faculté rare de savoir conter, raconter, formaliser superbement, des histoires qui de part leurs universalités (c'était déjà le cas avec Titanic) admirablement affiché à l'écran, sont facilement et majoritairement assimilables, compréhensibles et surtout admissibles par tous au-delà des frontières. Plus que jamais le cinéma de demain, celui pour lequel Avatar vient d'éclairer la route, sera un Art encore plus universelle. Je comprends que Cameron admire tant "Avalon" de Oshii ; manifestement il a comprit que le film d'Oshii est un film visionnaire qui nous annonce le cinéma de demain, un cinéma vers lequel Cameron avance à grand pas désormais. Espérons simplement que cette façon de faire et de voir, vivre, des films, sera moins sombre que dans le film de Oshii et aussi beau que dans le film de Cameron.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tenia
Guerrier Mohican
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 759
Age : 31
Date d'inscription : 10/10/2009

MessageSujet: Re: Avatar   Lun 28 Déc - 17:44

Note d'intention : ce post n'est ni méprisant, ni tourné envers les détracteurs du film, mais uniquement et intégralement tourné vers le film, et contre ses trop nombreuses failles.

"Je comprends que Cameron admire tant "Avalon" de Oshii ; manifestement il a comprit que le film d'Oshii est un film visionnaire qui nous annonce le cinéma de demain, un cinéma vers lequel Cameron avance à grand pas désormais."

Un cinéma privilégiant la forme sur le fond. Une jolie coquille, vide de sens, si ce n'est pour aller raconter les mêmes choses qu'il y a 35 ans : des histoires de blancs puissants pouvant à eux seuls briser ou sauver des populations d'indigènes reclus et réac, au machisme sociétal primaire, au sectarisme dogmatisme animaliste fort rigolo, et prônant une philosophie ecolo New Age au milieu d'un produit mercantile à 1/2 milliard.
Négliger le fond au profit de la forme, c'est faire chuter un par un ses personnages de l'archétype vers le stéréotype dénué de toute nuance, de toute interprétation. Tout est mâché, pré-mâché et digéré au milieu d'une machine transformant paisiblement le spectateur en ce qu'il fait le mieux : voir les images, sans rien avoir à y comprendre.

C'est beau. Voilà.

Qu'on puisse pleurer à la fin, pourquoi pas. Mais quelle empathie suscitent n'importe lequel des personnages ? Weaver ? La figure de la mère dont le héros devra se défaire pour avancer. Les peluches bleues ? Il y a 10 fois d'émotion dans le chute d'un arbre magique que dans l'ensemble de leurs morts réunies. Morts au ralenti, bien entendu, car ce sont eux, les gentils. Gentils pacifiques écolos qui font tout péter à la fin, égorgeant et empalant si il faut, en plein milieu de leur forêt à protéger.
Soutenir les personnages à voix haute, pour moi, ça se serait résumé à flinguer le film 30 minutes à l'avance. "Tu vas voir, là, il va se passer ça, après, ça, et après ça, à la fin, pif paf pouf, et hop, fini". Quand au bout de 15 minutes de film, t'as déjà tout compris au point de pouvoir te barrer de la séance, c'est qu'il y a un souci quelque part, narrativement.

Sans compter que l'univers tant vanté se résume à 6 pauvres bestioles se trimbalant au milieu d'une forêt s'allumant comme le sol dans Billie Jean. C'est rigolo mais on va aller bien loin, niveau crédibilité de l'univers SF.

Alors, c'est sûr qu'un vent de poésie peut souffler là dedans. C'est sûr qu'on peut s'en émerveiller. C'est sûr qu'il faut "retrouver son âme d'enfant".

Mais si c'est cela, l'avenir du cinéma, alors il existe depuis des millénaires. Il s'appelle la peinture. Et encore, je connais des peintures bien plus intelligentes qu'Avatar.

Alors on me dira "Mon petit, tu as perdu ton âme d'enfant, tu n'es qu'un sans coeur cynique et méprisant". Ce à quoi je répondrais que j'ai versé ma larme sur Up !, Wall E, et que rien ne vaudra jamais un bon Star Wars ou un bon Indiana Jones. Des films qui ont, eux, compris que sans le fond, la forme reste vaine.

Avatar, en l'état, est un joli film, mais tombant dans 90% des travers de n'importe quel blockbuster actuel. Si ce n'était pour la 3D ou le nom de Cameron, il n'y aurait pas grand monde pour l'élever sur un piedestal pareil, à croire que toute notion de relativité a été oubliée en route.

Mais je pense que d'ici 2 ans (voire carrément à la sortie DVD / BR), soit la VL aura réintroduit les enjeux dont manquent de manière impressionnante le film (y compris une galerie conséquentes de personnages secondaires), soit le film tombera dans le néant.

Quand je repense à la profondeur et l'intelligence de films comme Abyss ou les 2 1ers Terminator, j'ai du mal à imaginer qu'il y a véritablement 15 ans de taf sur un script pareil.

(Sans compter, bien entendu, le coup des flèches magiques, qui, alors qu'il a été bien insisté qu'elles ne font qu'érafler gentiment la peinture des vaisseaux, se mettent soudainement à traverser les pare brises comme du papier ). Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cine-tv.skyblog.com
Fa
Gardien de Ga'Hoole
avatar

Nombre de messages : 103
Age : 51
Date d'inscription : 14/12/2009

MessageSujet: Re: Avatar   Mar 29 Déc - 1:49

C'est amusant pour moi Abyss est une grosse bouze, mal faites, mal écrite, etc. Et le 2ème Terminator, que j'aime bien au demeurant, possède une scénario plus léger qu'un synopsis... lol

Pour moi l'avenir du cinéma est évident. Le cinéma tend depuis sa création, à un plus de réalisme. Non dans les histoires, mais dans la forme. Comme tout art il n'existe qu'au travers de ceux qui le contemple ; un film existe dès sa réalisation mais n'acquiert le titre d'art qu'au travers du jugement que lui porte le public. Et le public juge selon divers critères : vécu perso, éducation perso, sensibilité perso... et ce qui est perso est par définition subjectif et discutable. Il est donc impossible de définir la qualité d'un film en fonction des goûts de chacun. Par contre la qualité d'un film peut se juger selon des critères précis, quantifiable et connu : grammaire, technique, etc. Mais là le public n'a pas forcement les connaissances pour juger.
Aussi le grand public se trouve dans la majorité des cas dans l'incapacité de dire pourquoi il pense qu'un film est bon ou pas. Les pros du ciné le savent. Ils ne peuvent savoir à l'avance si un film va plaire ou non, et pour ce qui est de la technique, de la grammaire et de son emploi cohérent, ce n'est qu'une question de savoir faire, voir de talent et ce n'est pas la-dessus qu'ils peuvent s'appuyer pour faire évoluer le cinéma. Or, quand une technologie nouvelle s'impose c'est en général qu'elle colle avec les attentes du public. Et depuis que le cinéma existe ce rendez-vous c'est majoritairement fait dans le même sens : celui-de la recherche du réalisme formel. Ce fut le cas avec le sonore, avec le technicolore, le cinémascope, le numérique et peut-être maintenant avec la 3D.
Pourquoi je pense que la 3D est l'avenir ? Le public est toujours friand de cette recherche de réalisme, le succès de films en caméra subjective comme Blairwitch, Rec ou Cloverfield le montre. De même cette recherche de réalisme apparait dans le jeux vidéo de plus en plus réaliste et de plus en plus cinématographiques. Je suis persuadé que dans un avenir relativement proche jeux vidéo et films se consommeront de la même façon... On sait que les salles de cinéma vivent leurs dernières décennies, que les films se regarderont désormais à la maison, comme les jeux. Mais c'est au risque d'une perte de réalisme (petit écran, mauvais son...). Sauf si s'instaure un cinéma 3D en immersion totale ce vers quoi tend le jeu video. Les recherches technologiques en ce sens sont déjà en cours et je pense que cet avenir c'est pour d'ici 20 à 30 ans. L'union totale entre jeu et cinéma viendra après, l'interactivité dans un film c'est déjà plus difficile à envisager...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tenia
Guerrier Mohican
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 759
Age : 31
Date d'inscription : 10/10/2009

MessageSujet: Re: Avatar   Mar 29 Déc - 3:26

Le réalisme ne devrait pas être dans la beauté des CGI mais dans la rigueur de son traitement écrit.

"Ce n’est pas avec les yeux qu’on fabrique de l’imaginaire, mais avec le cerveau. Ce n’est pas avec de l’optique qu’on crée des images, mais avec des histoires." - André Gunthert

Là où je parlais de profondeur dans Abyss ou les Terminator, ce n'est pas dans l'histoire, mais dans le traitement, bien plus fin que celui d'Avatar. Il est même fort amusant pour moi de lire que les scénarios et traitements de ces 3 films gênent plus que celui d'Avatar, constamment simpliste et manichéen, entre caricatures de méchants militaires très méchants et stéréotypes de héros très gentils.

Si la qualité d'un film ne peut se juger que sur la grammaire, la technique, alors des films comme Un conte de Noël ou Lascars (en fait, tout, ou presque, ce qui est auteur ou "moche") sont complètement nazes.

Ce qui est défendable par ces propos, c'est une certaine idée du cinéma. Un cinéma beau, tellement beau qu'il peut ne rien raconter du tout.
Un trompe l'oeil.

Personnellement, l'interactivité dans un film sera probablement la pire erreur existante.
Avant tout, nous sommes des spectateurs, et c'est le film qui agit sur nous, comme le rappelle si souvent David Lynch quand il parle de son aversion pour le DVD. Et je suis tout à fait d'accord avec lui. Ce n'est pas aux films de s'adapter aux spectateurs, mais le contraire.

Les pros du ciné savent à l'avance qu'Avatar va plaire, et oui, cela n'a rien à voir avec une quelconque qualité. Cela à avoir avec la largeur du projet, tapant large pour ne déplaire à personne. Cela à avoir avec l'ambition technologique du projet, suffisante (la preuve) pour jeter de la poudre aux yeux à beaucoup. Cela à avoir avec le nom derrière le projet. Il suffit de faire le tour de certains forums pour le voir. On parle de tour de force technique qui ne fait en aucun cas d'Avatar un grand film. On parle de beaux décors vides et soutenant un univers SF peu crédible au possible. On parle de produit pop corn fait pour satisfaire une masse peu regardante. On parle, comme moi, d'un futur du cinéma qui fait peur, car décérébré.

Avatar ne pouvait que marcher, car c'est grand, beau, et possède un univers bon enfant et donc, grand public. Un peu d'action, un peu d'humour, un peu de romance, de la 3D, tout le monde est content.

Et le public, plébiscitant soi disant une recherche de réalisme, de donner ses sous pour Asterix aux JO, pour Twilight, pour L'age de glace 3, quand aucun de ces films ne peut prétendre, dans le fond comme la forme, vers un quelconque réalisme.

Le public veut pas qu'on l'emmerde. Il est content de se voir servi un univers lui rappelant son enfance, un univers découpé nettement, pré mâché, et sur lequel il n'y a aucun recul à avoir. Un produit de consommation immédiate, sans effets secondaires. Du divertissement hollywoodien pur et dur.

Un blockbuster typique.

Mais au delà de cela, il s'agit surtout d'un gros problème de traitement des enjeux du film de Cameron, entre script en carton pâte ou tout est visible 45 minutes à l'avance, mais où surtout, une morale gnan gnan finit par émerger de ce gloubi boulga New Age. Une morale qui nous explique en 3 mots, au milieu d'un projet à 1/2 milliard de dollars, que la technologie, c'est mal. Que la guerre, c'est mal.
Pourtant, point de répit pour les peluches.
Aussi violentes que les marines, elles tueront, égorgeront, empaleront si il le faut.

A la seule différence que chacune de leur mort sera au ralenti, musique pompeuse à l'appui.
Quand un Marine tue un Na'vi, c'est triste. Quand un Na'vi égorge un Marine au ralenti, il faut applaudir.

Magnifique.

Le monde parle d'un univers mono-dimensionnel, plaqué en 3D.
Ils ont fort raison.

Avatar est bien des choses, mais pas une oeuvre intelligente.
Si le cinéma de demain, c'est ça, Michael Bay et Roland Emmerich le font depuis 10 ans.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cine-tv.skyblog.com
Spielberg-Williams
Chipmunk
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 58
Age : 27
Date d'inscription : 07/11/2009

MessageSujet: Re: Avatar   Mar 29 Déc - 4:07

Le débat est très intéressant...
Dans l'ensemble, à quelques nuances près je rejoins l'avis de Fa (concernant le film et non l'évolution du cinéma!).
Je trouve que tenia est un peu dur. "Indiana Jones" profond??? Alors là il faudra m'expliquer...
Je rejoindrai le débat quand j'aurais plus de temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cinemania.forum-actif.net
Fa
Gardien de Ga'Hoole
avatar

Nombre de messages : 103
Age : 51
Date d'inscription : 14/12/2009

MessageSujet: Re: Avatar   Mar 29 Déc - 4:55

tenia a écrit:

Là où je parlais de profondeur dans Abyss
S'il n'y a pas de profondeurs dans abyss c'est à désespérer... Very Happy

tenia a écrit:
Si la qualité d'un film ne peut se juger que sur la grammaire, la technique, alors des films comme Un conte de Noël ou Lascars (en fait, tout, ou presque, ce qui est auteur ou "moche") sont complètement nazes.
n'oublie pas que le scénario est un objet purement technique. Quant à l'histoire, c'est autre chose que le scénario, son intérêt dépend de la perception de chacun et c'est donc subjectif.

tenia a écrit:
Avant tout, nous sommes des spectateurs, et c'est le film qui agit sur nous, comme le rappelle si souvent David Lynch quand il parle de son aversion pour le DVD. Et je suis tout à fait d'accord avec lui. Ce n'est pas aux films de s'adapter aux spectateurs, mais le contraire.
Malgré l'admiration que j'ai pour Lynch je reste dubitatif devant ces propos qui crachent dans la soupe. Impossible de faire des films sans argent. Or ce n'est pas en salle que ce rentabilise un film, mais avant par les ventes aux TV et distributeurs de dvd entre autres. La salle n'est qu'un plus qui permet surtout d'assurer pour l'avenir, et de mesurer l'impact d'un film auprès du public. Lynch a raison en disant que le film ne doit pas s'adapter au spectateur, mais il ne faut pas oublier que si le spectateur n'accroche pas les lendemains risquent d'être plus difficiles. La vérité est un peu entre les deux. Et puis dire cela de la part d'un réa reconnu c'est plus facile que de la part d'un débutant ; mais même un Lynch devrait se méfier au vu du nombre de spectateur en salle que ces films réunissent, il finira peut-être en direct video et oublié...

Citation :
Les pros du ciné savent à l'avance qu'Avatar va plaire
Alors la chapeau bas. tu vas te faire des c.... en or, manifestement tu connais la recette pour faire un succès à tous les coups ! Les pros, que je connais bien, vont être heureux...

Citation :
Cela à avoir avec la largeur du projet, tapant large pour ne déplaire à personne.
Ou est le mal ? Es-tu de ceux qui pensent qu'un film qui plais est un mauvais film ? Le spectateur est-il si bête ?

Citation :
Cela à avoir avec le nom derrière le projet.

Ah ? Parce que les cinéaste connu n'ont jamais d'échec ?

Citation :
On parle de beaux décors vides et soutenant un univers SF peu crédible au possible. On parle, comme moi, d'un futur du cinéma qui fait peur, car décérébré.
beau, vide, peu crédible, décérébré... Jugements perso et donc discutable. D'autres trouveront à raison qu'un même décors sera crédible, etc. Question de vécu, d'éducations, de sensibilité, etc...

Citation :
Avatar ne pouvait que marcher, car c'est grand, beau, et possède un univers bon enfant et donc, grand public. Un peu d'action, un peu d'humour, un peu de romance, de la 3D, tout le monde est content.
Ou est le mal ?

Citation :
Le public veut pas qu'on l'emmerde. Il est content de se voir servi un univers lui rappelant son enfance, un univers découpé nettement, pré mâché, et sur lequel il n'y a aucun recul à avoir. Un produit de consommation immédiate, sans effets secondaires. Du divertissement hollywoodien pur et dur.
J'ai la réponse à la question que je posais plus haut sur ce que tu pensais du public...

J'arrête la, je n'ai pas envie de polémiquer plus, cela fini toujours mal en général sur les forum...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spielberg-Williams
Chipmunk
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 58
Age : 27
Date d'inscription : 07/11/2009

MessageSujet: Re: Avatar   Mar 29 Déc - 7:46

bravo

Ceci dit, les messages de tenia contiennent certaines choses pas tout à fait fausses. Mais exagérées.^^

Citation :
Et le public, plébiscitant soi disant une recherche de réalisme, de donner ses sous pour Asterix aux JO, pour Twilight, pour L'age de glace 3, quand aucun de ces films ne peut prétendre, dans le fond comme la forme, vers un quelconque réalisme.

Pour "Astérix" ne fait pas dire au public ce qu'il n'a pas dit... "Astérix" tout le monde s'y est précipité parce que tout le monde avait encore en tête la grande comédie réalisée par Chabat quelques années auparavant. Mais la plupart des spectateurs ont déchanté devant ce 3e volet et d'ailleurs, les ventes de dvd ont été plus faibles.
Enfin, j'ose espérer que tu ne mets pas "Twilight" et "Avatar" sur un même pied d'égalité... Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cinemania.forum-actif.net
Maddy
Poète Disparu
avatar

Sexe : Féminin
Nombre de messages : 2860
Age : 35
Localisation : ici et ailleurs...
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Avatar   Mar 29 Déc - 10:24

Je suis enfin allée voir le film. Et bien qu'à la base ce genre de sujet ne m'intéresse absolument pas, je trouve que ce film est une pure merveille surtout visuelle. Quel monde magnifique James Cameron nous a représenté là, encore une fois il a fait des prouesses.
Les effets spéciaux sont tellement réussis qu'on ne les voient même plus et qu'on croierait même que ce monde existe. J'ai passé un super moment, tellement bon que j'en ai oublié mon mal de ventre, c'est pour dire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://severine-desmet.suite101.fr/
tenia
Guerrier Mohican
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 759
Age : 31
Date d'inscription : 10/10/2009

MessageSujet: Re: Avatar   Mar 29 Déc - 12:17

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cine-tv.skyblog.com
lauradream
Gardien de Ga'Hoole
avatar

Sexe : Féminin
Nombre de messages : 102
Age : 29
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 12/11/2009

MessageSujet: Re: Avatar   Mer 30 Déc - 10:44

moi aussi je trouve que ceux qui ciritiquent negativement le film sont UN PEU TROP exigeant!!
ce film est un chef d'oeuvre!! et il n'y a aucun moment "idicule typique des films americains" comme j'ai pu lire dans une autre critique plus haut. bon si peut etre une chose, le "mechant" de l'histoire un peu trop caricaturale, mais c'est vraiment pour chipoter.
vu d'ensemble ce film est une merveille et il a du demander un travail enorme!!!
alors s'il vous plait, arreter d'en demander TROP au cinema! le but principal d'un film c'est de nous faire rever, de nous faire oublier la realité; et Avatar remplie tres bien son role!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fa
Gardien de Ga'Hoole
avatar

Nombre de messages : 103
Age : 51
Date d'inscription : 14/12/2009

MessageSujet: Re: Avatar   Mer 30 Déc - 12:30

AFP

Citation :
Avatar a réuni 2.925.087 spectateurs du 23 au 29 décembre, soit 10,4% de plus que la semaine précédente, pour cumuler 5.573.683 entrées, selon son distributeur Twentieth Century Fox.
La superproduction décroche aussi le titre de meilleure deuxième semaine de l'histoire pour un long métrage américain.

A titre de comparaison, après deux semaines, les entrées hexagonales d'Avatar représentent déjà 27% de la fréquentation totale de Titanic (20.633.820), leader indétrôné du box-office français. A l'époque, il avait fallu trois semaines au drame historique de James Cameron pour totaliser 5.450.827 entrées. Avatar poursuit par ailleurs le chemin de Titanic en enregistrant un bond de fréquentation de 10% la semaine suivant celle de sa sortie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mango
Admin
avatar

Sexe : Féminin
Nombre de messages : 1056
Age : 36
Date d'inscription : 01/02/2009

MessageSujet: Re: Avatar   Ven 8 Jan - 8:26

Je suis allée le voir hier soir, en 3D.
Je suis un peu partagée, d'un côté y'a pas à dire, les décors sont splendides, même les plus beaux paysages paraissent fades comparé à ce monde tout en lumière. Quand je voyais Jake tapper sur les "champignons" qui s'allument ou toucher les plantes qui se rétractent, je me disais "j'aurais fais exactement la même chose" lol.
Mais d'un autre côté l'histoire n'est pas bien originale : j'ai une mission, je suis un dur, j'ai rien à perdre, et puis finalement je tombe amoureux de la damoiselle et je change de camp. Quelques morts au passage parce que bon, la vie c'est pas tout rose et violette, faut bien un peu de perte. Et beaucoup trop de caricature.
Disons que j'avais espéré un peu plus au niveau du scénario.
Mais dans l'ensemble ça reste quand même un film que je prendrais plaisir à revoir .. dans un petit moment quand même, histoire d'avoir un peu oublié.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lizlide
Admin
avatar

Sexe : Féminin
Nombre de messages : 1918
Age : 23
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 24/07/2009

MessageSujet: Re: Avatar   Dim 10 Jan - 11:06

J'ai beaucoup aimé ce film riche en effets spéciaux, pour ses paysages vraiment magnifique d'un monde inventé, ces arbres, ces montagnes, ces rochers, ces falaises ... Tout était beau, tout donnait envie de rêver. J'ai été emporté par cette féérie par cette beautés de la nature. Les animaux et toutes autres sortes de créatures me coupaient le souffle par leur presque réalité, c'était époustouflant de voir ces créatures se baladant dans cette forêt, il était tellement bien en accord avec leur environnement.

La bande originale du film était magnifique, j'ai cru me retrouver quelques instants dans Titanic. Est-ce parce que James Cameron est le réalisateur de cette œuvre cinématographique ?

Malgré un scénario révélant la fin du film, j'ai beaucoup aimé l'histoire, retrouvant ainsi un début tel que dans le "Nouveau Monde", où Jake apprenais à vivre sur Pandora comme un Na'vi, en voyant son apprentissage, j'ai pu très vite comprendre comment vivait cette population. L'histoire d'amour qui naquit entre Jake et Neytiri était tellement belle et aimante, qu'on se sentait subjugué par leur sentiments. La fin était assez triste. ( Voir une partie de la forêt dévastée, des personnages du films auxquelles on s'était attaché mourir, les disputes ... ) Mais les combats étaient hallucinant, tant d'actions et de retournements de situations, du grandiose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sens-critique.skyrock.com/
Fa
Gardien de Ga'Hoole
avatar

Nombre de messages : 103
Age : 51
Date d'inscription : 14/12/2009

MessageSujet: Re: Avatar   Dim 10 Jan - 12:19

Une petite rumeur d'abord tirée du site de Première :

Citation :
Le prochain James Cameron , Avatar , pourrait bien être la première partie d’une trilogie. C’est du moins ce qu’a laissé échapper l’acteur Laz Alonzo , qui participe au projet. Pour l’instant, rien n’est confirmé, il ne s’agit que d’une rumeur mais la perspective d’une nouvelle trilogie de science-fiction est une bonne nouvelle !

Puis une petite "analyse" plutôt un commentaire sur le film de la part d'une artiste, dessinatrice reconnue, professeur à l'école d'art de Blois. Bon d'accord ce n'est pas Picasso ou Renoir, mais le commentaire d'un regard artistique me semble intéressant:

"J'adore les techniques utilisées pour réaliser ce graphisme (elle parle des décors). Des couleurs très contrastées, dans les tons bleu vert, et seulement quelques couleurs chaudes qui révèlent et mettent l'accent sur ce qui doit l'être."

"des codes couleurs intéressants" "C'est complètement surréaliste"

Le journaliste qui l'interroge lui demande également si ce coté surréaliste lui fait penser à Dali. Réponse : "Oui tout à fait ou encore Klimt avec tout ces détails très symboliques".
Elle remarque enfin la précisions apportée aux Na'Vi, dont la couleur change avec l'humeur : "un travail remarquable".

Enfin elle regrette les images assombris par les lunette, et s'interroge sur l'intérêt de la 3D n'ayant pas vu d'objets qui viennent sur elle. Mais elle avoue pourtant que "on se sent immergé (dans l'image) car on s'y fait vraiment"...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fa
Gardien de Ga'Hoole
avatar

Nombre de messages : 103
Age : 51
Date d'inscription : 14/12/2009

MessageSujet: Re: Avatar   Mar 26 Jan - 14:55

Citation :
AFP | 26.01.2010 | 22:32

"Avatar", la super-production en 3D de James Cameron, est devenu le plus gros succès au box-office de toute l'histoire du cinéma, devant "Titanic", signé du même réalisateur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tenia
Guerrier Mohican
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 759
Age : 31
Date d'inscription : 10/10/2009

MessageSujet: Re: Avatar   Mer 27 Jan - 1:07

Fa a écrit:
Citation :
AFP | 26.01.2010 | 22:32

"Avatar", la super-production en 3D de James Cameron, est devenu le plus gros succès au box-office de toute l'histoire du cinéma, devant "Titanic", signé du même réalisateur

Et les 6.2 milliards actualisés d'Autant en emporte le vent, c'est du poulet ?

Aller, un petit classement en nombre de tickets vendus, histoire de rappeler que de ce côté, Avatar est encore 26e, derrière Grease, Les 101 dalmatiens et L'arnaque : http://www.boxofficemojo.com/alltime/adjusted.htm?adjust_yr=1&p=.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cine-tv.skyblog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Avatar   

Revenir en haut Aller en bas
 
Avatar
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» AVATAR Exhibition : La convention de Pandora - 4 Juin 2011
» demande d'avatar 2fight et signature pti reuf
» avatar loup bleu/vert
» Avatar Manga
» Avatar de la mort

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Movie-Cinéma :: ♦ Planéte Movies :: Science-Fiction, Fantastique, Horreur :: Science-Fiction-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit