AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 J'ai épousé une ombre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Votre avis ?
Excellent
0%
 0% [ 0 ]
Bon
0%
 0% [ 0 ]
Moyen
0%
 0% [ 0 ]
Mauvais
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 0
 

AuteurMessage
Holly Goli
Admin
avatar

Sexe : Féminin
Nombre de messages : 3129
Age : 27
Localisation : Devant chez Tiffany's à boire un thé
Date d'inscription : 04/07/2010

MessageSujet: J'ai épousé une ombre   Dim 23 Jan - 4:46



Enceinte de huit mois, Hélène Georges (Nathalie Baye) est abandonnée par son compagnon, Frank (Richard Bohringer), dans une ville industrielle du Nord. Désemparée, elle se rend à la gare et prend le premier train en partance pour le sud. Au wagon-restaurant, elle fait la connaissance de Bertrand Meyrand (Humbert Balsan), fils aîné d'un riche viticulteur-négociant du Bordelais, qui s'apprête à présenter sa jeune épouse, Patricia (Véronique Genest), enceinte également, à sa famille. Patricia emmène alors la jeune femme, qui lui ressemble vaguement, dans
son compartiment, afin de bavarder ensemble et surtout, changer sa robe tâchée par un hollandais. Patricia se lave les mains et confie son alliance à Hélène, lui proposant même de l'essayer. Ensuite, Patricia offre à Hélène quelques instants de repos dans sa cabine car elle est heureuse. Quelques instants plus tard, le train déraille. Hélène se réveille et comprend que la belle-famille de Patricia la prend pour elle. Perdue, sans famille, elle se prend au jeu de la belle-famille de Patricia qui veut prendre soin d'elle. Elle s'éprend vite de Pierre (Francis Huster), le frère de son pseudo défunt mari et réciproquement, avec l'accord plus ou moins tacite des parents. Mais alors qu'Hélène est désormais heureuse dans cette famille, Frank réapparaît et exerce un chantage...

L'avantage d'avoir une grande famille, c'est qu'on peut avec eux découvrir des tas de choses intéressantes. Comme ce film par exemple. Avec ma tante prof de maths, je parle régulièrement de mes soirées étudiantes et elle aussi. Elle me dit souvent que J'ai épousé une ombre fut le film qui la fit souvent pleurer et qu'elle rêverait de le revoir. Je l'ai donc dégoté pour elle ( ouh là pas bien le téléchargement ! ) et j'en ai profité pour le voir.
Sincèrement, je l'ai trouvé très beau mais peut être pas autant que j'aurais dû puisque j'avais vu un téléfilm racontant la même histoire ( je ne me souviens plus du titre d'ailleurs). Bref ...



J'ai trouvé que Nathalie Baye était tout de même superbe. Avec sa petite voix de l'époque, elle retranscrit tout à fait ce à quoi je pensais d'Hélène : une jeune femme abandonnée qui essaie tant bien que mal de s'en sortir seule et qui est honnête. Car quand elle comprend qu'elle est confondue avec Patricia, elle veut quitter l'hôpital et ne pas rentrer dans cette spirale infernale. En fait, elle n'a pas prémédité de prendre la place de Patricia. J'ai l'impression que c'est le médecin qui l'encourage à le faire. Enfin, c'est ce que j'ai ressenti.



Parlons de Francis Huster. Et bien c'est qu'il était pas mal quand il était jeune ! Avec plein de cheveux et des yeux très expressifs, il campe un bon Pierre. C'est un homme qui je dirai a dû toujours vivre dans l'ombre de son aîné et qui est resté auprès de ses parents pour leur prouver qu'il valait aussi bien que Bertrand. Et puis Hélène/Patricia débarque dans son petit univers. Là c'est comme un choc. Il tombe immédiatement amoureux d'elle ( c'est obligé ! Il suffit de voir le premier regard qu'il pose sur elle à l'hôpital ) et est dès lors aux petits soins pour elle, multipliant les attentions mais tout en restant assez distant ce qui fait qu'elle ne comprend pas toujours ce à quoi il pense et donc Hélène/Patricia pense que Pierre la hait. Ce qui est bien évidemment faux.



Un dernier personnage que je pense qui doit être présenté c'est Léna, la mère de Pierre et Bertrand. On voit bien que c'est elle qui commende tout, même son mari. Elle accueille Hélène/Patricia et la considère comme sa fille. Et même quand Frank débarque à nouveau dans sa vie, Léna va tout de même faire comme si elle ne voyait pas que quelque chose cloche dans toute l'histoire. Bon après il y a autre chose mais je ne peux le dire au risque de spoiler la fin et donc de tout gâcher.
J'ai aussi bien aimé Véronique Genest. Elle était vraiment très belle à l'époque ( même encore maintenant malgré les années ). Patricia est l'opposé d'Hélène. Elle est vive, expressive alors qu'Hélène est timide et discrète.
Donc la fin je m'y attendais ( ben oui saleté de téléfilm ! ) mais j'ai tout de même versé une petite larme quand même. Il y avait quelque chose dans la fin qui a fait que ...
Sincèrement, il mérite d'être vu. En tout cas, il m'a donné envie de lire le livre même si apparemment le film dénature toute l'intrigue du roman. Alors ... à vous de voir.

_________________


27 février 2011 ... Jeff Bridges : "And the Oscar goes to ... Natalie Portman Black Swan !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hollygolightlyschronicles.com/
 
J'ai épousé une ombre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Irish, William] J'ai épousé une ombre.
» William IRISH (Etats-Unis)
» L'ombre du vent (et autres romans), Carlos Ruiz Zafon
» ombre arrondie sur photo avec grand angle ?!
» ombre et lumière ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Movie-Cinéma :: ♦ Planéte Movies :: Drame-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit