Movie-Cinéma
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment :
Black Friday chez ASOS : Les plus grosses promos ...
Voir le deal

 

 L'Affaire Farewell

Aller en bas 
2 participants

Votre avis ?
Excellent
L'Affaire Farewell Vote_lcap10%L'Affaire Farewell Vote_rcap1
 0% [ 0 ]
Bon
L'Affaire Farewell Vote_lcap10%L'Affaire Farewell Vote_rcap1
 0% [ 0 ]
Moyen
L'Affaire Farewell Vote_lcap10%L'Affaire Farewell Vote_rcap1
 0% [ 0 ]
Mauvais
L'Affaire Farewell Vote_lcap10%L'Affaire Farewell Vote_rcap1
 0% [ 0 ]
Total des votes : 0
 

AuteurMessage
Benjamin59
Admin
Benjamin59


Sexe : Masculin
Nombre de messages : 7175
Age : 35
Date d'inscription : 23/05/2008

L'Affaire Farewell Empty
MessageSujet: L'Affaire Farewell   L'Affaire Farewell Icon_minitime1Lun 14 Sep - 9:34

L'Affaire Farewell 19133409


Moscou, au début des années 80, en pleine Guerre Froide.
Sergueï Grigoriev, colonel du KGB déçu du régime de son pays, décide de faire tomber le système. Il prend contact avec un jeune ingénieur français en poste à Moscou, Pierre Froment. Les informations extrêmement confidentielles qu'il lui remet ne tardent pas à intéresser les services secrets occidentaux.
Mitterrand lui-même est alerté et décide d'informer le président Reagan : un gigantesque réseau d'espionnage permet aux Soviétiques de tout connaître des recherches scientifiques, industrielles et militaires à l'Ouest ! Les deux hommes d'Etat décident d'exploiter ces données ultra sensibles transmises par une mystérieuse source moscovite que les Français ont baptisée : " Farewell ".
Homme sans histoires, Pierre Froment se retrouve alors précipité au coeur de l'une des affaires d'espionnage les plus stupéfiantes du XXème siècle. Une affaire qui le dépasse et qui menace bientôt sa vie et celle de sa famille...

Critique d'un membre d'Allociné ayant vu ce film en avant premiére:

Citation :
Amateurs d'action pure, passez votre chemin !
Ici, tout est souterrain, gris comme l'union soviétique, et aussi à fleur de peau, car les espions et autres agents-doubles sont avant tout des hommes.
Carion dit avoir voulu réaliser un "Anti James bond" (qu'il aime aussi au passage).
Pari réussi.
Le rythme du film est (volontairement ?) piano-piano, mais jamais ennuyeux.
Carion passe de l'intimiste familial (le poids du mensonge permanent) à l'international (discussions mitterand-reagan) sans aucun complexe.
L'histoire - tirée de faits réels - est parsemée, encore aujourd'hui, de zones d'ombres. Mais l'on comprend mieux comment l'URSS, grâce ou à cause de Farewell, a pu s'écrouler, dès lors les espions russes neutralisés à l'étranger. Il est intéressant de voir à quel point, finalement, l'ex-URSS se maintenait en équilibre instable, grâce au parasitisme de l'espionnage.
La lumière du film est crue, "soviétique", la mise en scène affectionne les gros plans, le jeu d'acteur crédible. Canet, embarqué en apprenti-espion, ne joue jamais les gros bras. C'est un homme comme vous et moi, sûrement un peu excité de jouer à l'espion.
Mais la vraie bonne surprise est Kustorica lui-même. Idéaliste à l'allure un peu avachie, au courant du digicode de la Maison Blanche, mais ignorant ce qu'est un Walkman ou la marque Sony, Kustorica est un monstre d'émotion retenue, qui transpire dans chacun des plans, et excessivement bien mis en valeur par Carion. Ce type-là bouffe littéralement la pellicule.
Un très bon film, instructif qui plus est, qu'il FAUT voir une fois (c'est rare que le cinéma français s'attelle au genre géopolitique) mais que j'aurais du mal à voir deux fois, vu que c'est le contraire d'un film pop-corn.
Revenir en haut Aller en bas
https://movie-cinema.bbactif.com
Holly Goli
Admin
Holly Goli


Sexe : Féminin
Nombre de messages : 3129
Age : 31
Localisation : Devant chez Tiffany's à boire un thé
Date d'inscription : 04/07/2010

L'Affaire Farewell Empty
MessageSujet: Re: L'Affaire Farewell   L'Affaire Farewell Icon_minitime1Jeu 2 Juin - 9:09

Alors je l'ai vu il y a très longtemps, au moins 7-8 mois mais je pense en avoir un assez bon souvenir pour donner mon avis.
J'avoue avoir vu le film parce que ... oserai-je le dire ... parce que Guillaume Canet y joue. Oui je sais l'argument à deux centimes d'euro mais il est trop beau quoi ! Dans ce film, je trouve qu'il ne ressemble en aucun cas à ses rôles habituels : le beau gosse séduisant (c'est à peu près ça dans les films que j'ai vu avec lui ). Ici, il interprète un français basé en Russie pour son travail. Et comme le contexte historique de l'époque est la Guerre Froide et bien cela donne une image plus grave à son personnage. Faut avouer que j'aurais pas aimé vivre à cette période (oups ! Mais je l'ai vécue sauf que j'étais un bébé quand elle s'est terminée ) surtout dans un pays tel que la Russie. Tout cette histoire de propagande, ... Bon je m'éloigne là. Donc je reprends. Le personnage interprété par Guillaume Canet est au départ un homme tout à fait ordinaire, marié, des enfants, un boulot stable, la vie banale et simple quoi ! Et puis du jour au lendemain, vous avez un homme qui débarque dans votre vie et qui vous transmet des informations confidentielles qui pourraient vous coûter la vie. La vie ! Et que fait Pierre ? Et bien il va prendre ce risque et va donc sans le vouloir participer à l'effondrement d'une puissance colossale. Guillaume Canet montre qu'il est taillé pour de tels rôles et franchement, j'aime le voir dans ce genre de registre (Espions est vraiment excellent d'ailleurs).
Après, je vais parler de l'autre personnage important, le russe joué par Emir Kusturica. Cet homme là, je lui tire mon chapeau pardon aux deux ! Je m'explique. Ce russe qui donne des informations risque comme le français sa vie. Et pourtant, cela ne l'empêche pas de le faire car c'est un patriote et c'est ce que j'aime. Je ne serai pas capable de faire ce qu'il a fait. Je suis bien trop peureuse pour ça. Ensuite, je tire mon chapeau à l'acteur. Pourquoi ? Mais tout simplement que je suis plus habituée à le voir derrière que devant la caméra. Et puis, son jeu d'acteur est tout juste excellent.
Bref ... mis à part ces deux personnages, j'ai beaucoup aimé le contexte historique. Je pense que c'est une période que l'on ne voit pas souvent dans les films étant donné qu'elle est assez récente. Et puis je pense qu'il est pas facile de ne pas prendre de position mais Carion a réussi justement à ne pas être plus d'un côté que de l'autre et ça ... c'est pas facile. Autre point extrêmement sympathique c'est que le film est dans toutes les langues. En effet, même si le film est français, les personnages parlent dans leur langue maternelle. On voit donc du russe, du français et de l'anglais. Rassurez-vous, c'est sous-titré ! Very Happy
En conclusion, je pense qu'il faut impérativement voir ce film pour toutes les raisons que j'ai exposé mais aussi et j'insiste là-dessus, pour son authenticité historique car cette affaire a réellement existé et rien que pour ça, il faut le voir.

_________________
L'Affaire Farewell Signat10

27 février 2011 ... Jeff Bridges : "And the Oscar goes to ... Natalie Portman Black Swan !"
Revenir en haut Aller en bas
http://hollygolightlyschronicles.com/
 
L'Affaire Farewell
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La mystérieuse affaire de Styles
» votre meilleur affaire
» Juillet 1861: l'Affaire COUVET.
» [Abecassis, Eliette] Une affaire conjugale
» [Fforde, Jasper] La série des Thursday Next - Tome 1: L'affaire Jane Eyre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Movie-Cinéma :: ♦ Planéte Movies :: Film historique, Western-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com