Movie-Cinéma
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -40%
Grosse promo sur la Caméra de surveillance ...
Voir le deal
29.99 €

 

 La porte du paradis

Aller en bas 

Votre avis ?
Excellent
La porte du paradis Vote_lcap10%La porte du paradis Vote_rcap1
 0% [ 0 ]
Bon
La porte du paradis Vote_lcap10%La porte du paradis Vote_rcap1
 0% [ 0 ]
Moyen
La porte du paradis Vote_lcap10%La porte du paradis Vote_rcap1
 0% [ 0 ]
Mauvais
La porte du paradis Vote_lcap10%La porte du paradis Vote_rcap1
 0% [ 0 ]
Total des votes : 0
 

AuteurMessage
Fa
Gardien de Ga'Hoole
Fa


Nombre de messages : 103
Age : 54
Date d'inscription : 14/12/2009

La porte du paradis Empty
MessageSujet: La porte du paradis   La porte du paradis Icon_minitime1Sam 23 Jan - 12:27

La porte du paradis 00792406photoaffichelap


Titre original Heaven's Gate
Réalisation Michael Cimino
Acteurs principaux Kris Kristofferson Christopher Walken Isabelle Huppert Jeff Bridges John Hurt Sam Waterston Brad Dourif Joseph Cotten Mickey Rourke

Sujet : De 1870 à 1903 : la vie, les amours et les échecs de James Averill. Témoin obscur et nostalgique des tumultes de la fin du XIXe siècle. De son départ d'Harvard en 1870 à sa participation à la guerre du comté de Johnson dans le Wyoming en 1890.

La Porte du paradis est un de mes films préférés. Un de ceux qui ne cessent de m’émouvoir à chaque vision de sa version longue qui, et elle seule, est un pur et grand chef d’œuvre.
Cimino signe une œuvre politique, techniquement sublime et artistiquement superbe. Un western qui n’en a que l’image superficielle mais qui en vérité est un vrai anti-western…
Ici il n’est pas question de glorifier les propriétaires (tel jadis John Wayne dans Chisum par exemple) : Cimino nous les montre riches, puissant, laches et crapuleux.
Ici il n’est pas question de glorifier les colons de la conquête de l’ouest : Cimino nous les montres, pauvres, illettrés, massacrés comme des bêtes et incapable de se défendre…

La porte du paradis Nve00022

Ici pas question de glorifier le chérif, figure emblématique du western, pourfendeur de hors-la-loi… Cimino nous le montre hésitant, incapable d’empêcher quoique se soit, pas même capable de défendre les valeurs de l’Amérique.
Ici pas question de glorifier la sacro-sainte cavalerie US, Cimino nous la montre comme un repaire de bandit et de tueurs…
Bref, Cimino brise ici le rêve fondateur de l’Amérique. Les USA ne sont pas un Paradis où chacun a pu faire sa fortune et sa gloire. L’Amérique est né dans le sang, la haine, l’injustice, le racisme…
Dans la forme, le film est visuellement superbe. L’auteur alternant les scène chorégraphiées au centimètre, et des scènes plongées dans la plus grande anarchie, et le tout volontairement et de façon totalement réfléchie. C’est un monde en construction qu’il nous montre, un monde non fini, où la loi écrite côtoie la loi du plus fort…
Cimino use de tous les artifice cinématographiques pour faire passer son message : changement de chromatiques, mouvement de caméra… A ce titre la fabuleuse scène du bal en patin est inoubliable tant artistiquement que dans le message : le noir et blanc encre cette danse dans le passé, comme la musique traditionnelle jouée à ce moment. Les patins tournent les protagonistes vers l’avenir et les emportent à grande vitesse vers leur destin. Un destin effroyable que Cimino à voulu montrer dans sa noirceur crue, sans emphases pour ne pas la glorifier mais simplement montrer comment les Usa sont vraiment nés : dans le sang, les larmes et la douleur.
Seule moment volontairement épique : la mort de Christopher Walken, le tueur qui se cherche et qui fait le choix de son sacrifice… Un symbole d'où naitra la légende.

La porte du paradis 26porteduparadis28la29h

Contrairement à ce qui fut tant écrit ce n’est pas tant le dépassement de budget qui fit couler l’United Artist, mais plutôt la demande des hauts pontes d’Hollywood, et des sénateurs conservateurs, qui ne souhaitaient pas voir sur les écrans un film qui vomissait sur la légende dorée de l’Ouest. Même au nom de l’Histoire… Des ordres furent donnés pour que le film soit partout retiré de l’affiche après quelques jours d’exploitations. A partir de là, difficile d’entrer dans les fonds. Pas grave, c’est United Artist qui coulait… Une major qui avait été fondée pour que les artistes échappent aux contraintes de certains studios…

Il y a tant à dire sur ce monument…

La porte du paradis Huppertkristofferson
Revenir en haut Aller en bas
 
La porte du paradis
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La porte du paradis
» Les portes du Paradis
» L’escalier du paradis
» Où le regard ne porte pas, d'Abolin et Pont
» estimation pour un porte-clefs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Movie-Cinéma :: ♦ Planéte Movies :: Film historique, Western-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit